Saint Valentin 2016

Pendant la semaine de la Saint Valentin, les stewards vous attendront du 8 au 13 février 2016 au mur des valentins à l’îlot Saint-Michel pour afficher vos messages d’amour, et pour clore cet événement un crieur public lira les messages le samedi 13 février à partir du balcon du point culture de 14 à 18 heures. Venez Nombreux!

Affiche pour le mur des valentins à l'îlot Saint-Michel

Affiche pour le mur des valentins à l’îlot Saint-Michel

CONFÉRENCE HISTOIRE DE LIÈGE FÉVRIER 2016

« Histoire de Liège » revient en 2016

10620740_933510300065839_1359464268450069449_n

Le cycle de conférences « Histoire de Liège » débute ca deuxième année en 2016, cette année les conférences abordent la fin de moyen-âge jusqu’à nos jours. Ne manquez pas le coup d’envoi ce jeudi 14 janvier avec la conférence « Liège et Bourgogne, un choc imparable ? » de Jean-Marie Cauchies. Trouvez toutes les informations nécessaires sur le site www.histoiredeliege.be dans l’onglet programme.

Aperçu de la conférence du 14/01/2016 à 20:00 :

«  Entre la principauté de Liège et les ducs de Bourgogne, maîtres de la plus grande partie des anciens Pays-Bas, les relations ne pouvaient qu’être tendues : le pays liégeois ne se trouvait-il pas au cœur même de l’espace d’expansion bourguignon ? Le fil rouge de l’exposé visera à mettre en lumière jusqu’où cette tension put aller, et l’on sait que ce fut très loin… Les rapports tumultueux entre Liège et Bourgogne seront présentés à travers quatre phases, en crescendo. D’abord, une réponse ducale à l’appel de l’élu Jean de Bavière, en proie à l’opposition résolue des « hédroits » (Othée, 1408) : immixtion. Un quart de siècle plus tard, un soutien externe à des actions internes (les Datin, 1433) : influence. Un quart de siècle encore, et voici la désignation forcée de Louis de Bourbon à la tête de la principauté (1456) : intervention directe. Une décennie seulement, et survient, si l’on peut dire, l’apothéose, avec les opérations militaires (1465-1468 : Montenaken, sac de Dinant, Brustem) menant à l’apocalypse, la destruction de la Cité et ses suites : mainmise. La principauté de Liège sera réduite durant quelques années à un statut d’ « État satellite », avant de desserrer l’étau et de pouvoir envisager une forme de reconnaissance « internationale ». « 

Grand feu d'artifice du Nouvel An 2016

Grand Feu d’artifice du Nouvel an

Grand Feu d’artifice du Nouvel an
Le 31 décembre à minuit à minuit, esplanade Saint-Léonard, le feu d’artifice vous immergera dans l’univers du mix et des années 80. S’en suivra une aventure pyrothechnique dans la galaxie des meilleurs thèmes revisités, de Michael Jackson en passant par Enola gay, U2 ou encore Eurythmics, remixés façons 2015 avec Kate Perry, Maroon 5 ou Avicii.

Les 12 tableaux du feu se synchroniseront avec l’électro, de la rythmiques et de la dance pour vous proposer des univers riches, dynamiques et différents. Art’Eventia a sélectionné des produits riches de textures : des couleurs vives et fidèles, des effets larges et épanouis, des séquences soutenues, des effets dynamiques et une sélection de bombes à larges ouvertures dans le ciel…!

Le spectacle se terminera par un bouquet final en plusieurs parties sur différents niveaux aériens.

Le 9e grand feu d’artifice de la Saint Sylverstre à Liège est une initiative de la Ville de Liège (Échevinat du Tourisme), avec l’appui financier de la LOTERIE NATIONALE, le soutien de Vivacité, Vlan-Spectacle et la collaboration de Liège Centre – Gestion Centre-Ville asbl. 

Expô Matière grise

Exposition Matière grise au BAL

Dans le cadre de l’exposition Matière Grise se tiendra ce jeudi 10 décembre à 19h30 une visite commentée suivie d’un débat avec Jean-Marc Huygen, ingénieur architecte, enseignant à l’école nationale supérieure d’architecture de Marseille.

Quelle est la différence entre la réutilisation, le réemploi et le recyclage ? Comment cela peut-il être mis en œuvre dans le domaine de la construction ?

L’exposition Matière Grise répond à ces questions au travers de 75 exemples concrets réalisés de par le monde. Elle fut créée et exposée en 2014 à Paris par le Pavillon de l’Arsenal et est à présent montrée à Liège, au BAL.

Son titre fait référence à la « matière grise » (au singulier), c’est-à-dire notre cerveau, notre capacité d’adaptation, et également aux « matières grises » (au pluriel), qui sont les faces cachées des matériaux (tout ce qui est nécessaire pour extraire, transformer, transporter et mettre en oeuvre cette matière). L’exposition est donc un appel à consommer plus de matière grise afin d’engendrer moins de matières grises.

Jean-Marc Huygen, ingénieur architecte et enseignant à l’école nationale supérieure d’architecture de Marseille, auteur de « La poubelle et l’architecte – Vers le réemploi des matériaux« , vous commentera les panneaux d’exposition et vous proposera un moment d’échange sur le développement de ces thèmes.

Rendez-vous ce jeudi 10 décembre à 19h30 sur le lieu de l’exposition, au Musée des Beaux-Arts de Liège, En Féronstrée 86 (l’entrée se situe, depuis la rue Saint-Georges, au fond de l’esplanade surélevée, là où une grande fresque étoilée et colorée décore la façade).

 

Informations pratiques :

Date et horaire : jeudi 10 décembre à 19h30.
Lieu : au Musée des Beaux-Arts de Liège (BAL) – Féronstrée, 86.
Gratuit.